Démocratisation des outils digitaux dans les hôpitaux

Ces questions/réponses sont extraits du livre blanc sur l’accueil, le divertissement et les loisirs à l’hôpital  réalisé en 2015 par Hôpital Trend & My Hospi Friends dans lequel j’ai apporté une contribution 

La démocratisation des outils digitaux (CMS, etc.) permettra-t-elle dans un futur proche, aux hôpitaux, de rattraper leurs retards dans le digital ?

Partie 3/3

Passer du monde « tableau Excel » au monde digital ou de l’informatique de gestion à un système d’information est un challenge bien plus difficile que la sortie d’une énième appli gadget. Le digital a remis le compteur à zéro et tous les hôpitaux publics ou privés sont au même point. Tout le monde tâtonne, expérimente avant de se lancer ou de généraliser un outil. Le digital a considérablement réduit les délais et les coûts des projets. Seule l’adoption d’un usage et de son intégration dans le parcours de soins et dans le système d’information font la différence. Je ne parlerai pas de retard mais de présence ou de manque d’opportunité. Je défends, porte ou vois passer au quotidien des projets innovants qui démontrent que l’hôpital public se réinvente digitalement pour proposer des offres de proximité. Ces nouveaux services disposent d’un avantage de coût et de pénétration supérieurs aux services non digitaux. J’assiste de plus en plus à l’émergence de nouveaux besoins pour les hôpitaux en termes de prise de rendez-vous en ligne, pré-admissions, paiement en ligne, dématérialisation des dossiers, d’applications mobiles, d’éducation thérapeutiques, des services de conciergerie pour assurer une assistance aux patients avant ou après une visite et de l’exploitation des datas… Est-ce une réalité virtuelle ? Je ne crois pas. Est-ce que tout est parfait ? Loin de là ! Mais c’est le vrai challenge. L’innovation a toute sa place aussi bien dans les usages que dans les technologies.

Publications similaires

Aller au contenu principal