L’arrivée du digital dans les hôpitaux publics

Ces questions/réponses sont extraits du livre blanc sur l’accueil, le divertissement et les loisirs à l’hôpital  réalisé en 2015 par Hôpital Trend & My Hospi Friends dans lequel j’ai apporté une contribution.

Comment voyez-vous l’arrivée du digital dans les hôpitaux publics ?

Partie 1/3

Le digital entraîne un changement de paradigme dans l’hôpital. Il provoque d’importantes modifications sur la façon de communiquer, d’interagir ou de travailler. Il pousse l’hôpital à trouver une organisation moins hiérarchique pour favoriser la circulation des informations et le travail en réseau. Il offre une opportunité à l’hôpital pour instaurer et entretenir un dialogue sans contraintes de temps et de lieu avec ses usagers. Le digital favorise le partage et la collaboration pour soutenir l’innovation et l’amélioration des pratiques. On assistera de plus en plus à un rapprochement entre les patients et les professionnels de santé pour déterminer, en fonction de l’expérience de chacun, comment le parcours de soins peut être amélioré. Tout sera axé sur la compréhension des expériences vécues par les patients et les soignants.   Petit à petit, le digital permettra l’émergence de nouveaux modèles économiques qui contribueront à transformer durablement la relation entre l’hôpital, les patients et la ville, avec notamment le développement des prestations autour de l’ambulatoire ou des maladies chroniques. Nous passons d’un système cloisonné à un système entièrement ouvert, ce qui modifie le rapport de l’hôpital avec son territoire. Le patient et le professionnel de santé sont connectés, joignables partout et tout le temps. Cela soulève de nouveaux défis en termes de sécurité, de confidentialité, de l’accès aux données ou des règles éthiques. Des nouveaux usages font leur apparition au sein de l’hôpital notamment l’utilisation d’équipements personnels dans un contexte professionnel, ou l’accès des patients au réseau wifi. Fini le séjour cloisonné, sans relation avec l’extérieur, le patient ou le soignant connecté arrive avec ses habitudes de connexion. Toutefois dans ce contexte une immixtion d’acteurs « intermédiaires » pourrait intervenir (type ubérisation). L’autre enjeu majeur concerne l’interopérabilité des Systèmes d’Information et la multiplication croissante des objets connectés, notamment leurs usages pour collecter les données issues de la vie quotidienne des patients ou de la recherche clinique. Je vois donc l’arrivée du digital comme une formidable opportunité de transformation. L’hôpital se servira des nouvelles technologies et des datas qui en découleront pour continuer à contribuer à l’équité dans l’accès  aux soins et à préserver sa mission de service public.

Pour aller plus loin

Publications similaires

Aller au contenu principal