e-santé

Où est passée la démocratie sanitaire ? La parole des patients durant cette pandémie ? La santé est-elle devenue uniquement l’affaire des sachants ? La démocratie en santé ne doit-elle pas s’ouvrir à tous les citoyens? La réponse à ces questions repose pourtant sur un concept très simple, celui de la participation citoyenne aux politiques de santé et à l’amélioration de la qualité des parcours de soins.
Le secteur de la santé n’est pas en reste. Il s’agit même d’une cible privilégiée pour les cyberattaques. La donnée de santé fait partie désormais de la stratégie de nombreux acteurs pour nourrir leurs algorithmes, leurs politiques de développement ou encore pour connaître l’état sanitaire d’un pays.
Après la signature des accords du Ségur de la santé qui consacrent 8,2 milliards d’euros à la revalorisation des métiers des établissements de santé et des EHPAD et à l’attractivité de l’hôpital public.
La révolution numérique que chacun appelle de ses vœux dans le domaine de la santé doit tout d’abord apporter de nouveaux services aux usagers pour qu’ils disposent de leurs données personnelles et de l’information nécessaire pour être acteurs de leur santé.
Comment sortir d'une logique qui récompense le quantitatif au lieu du qualitatif en respectant toutefois l'enveloppe budgétaire allouée à la santé ? Le financement à l’activité a abouti à des excès...
Le système hospitalier a encore le réflexe de placer le patient comme un objet de soins prodigués par des professionnels. Le patient ou l'usager est souvent réduit à un rôle passif dans la construction de son parcours de soin et n’a qu’une visibilité extrêmement faible sur l’utilisation de ses données de santé.
L’hôpital de demain sera-t-il une tour de contrôle hyper connectée et à distance? Ou une technostructure de proximité ?
La e-santé ou santé numérique ou information numérique sur la santé recouvre les domaines de la santé qui font intervenir les technologies de l'information et de la communication.
Aujourd’hui, notre système de santé est devenu inadapté : il ne répond plus aux attentes des patients et nourrit le mécontentement des professionnels de santé. Il est marqué par de profondes rigidités d’organisation...
Le système d'information hospitalier st encore l'affaire de chaque structure, hôpital... C'est le syndrome du millefeuille
Pharmageek (@lionelreichardt) a fait cette présentation lors de l’événement Patient Numérique 2015 en Belgique. J'ai trouvé l'approche assez osée et originale. Il m'a donnée son accord pour la récupérer sous la bannière d'hopitalweb2.com