Les conclusions du Ségur de la santé

Après la signature des accords du Ségur de la santé qui consacrent 8,2 milliards d’euros à la revalorisation des métiers des établissements de santé et des EHPAD et à l’attractivité de l’hôpital public.

Les principales conclusions du Ségur de la santé :

  • 19 milliards d’euros d’investissement dans le système de santé pour améliorer la prise en charge des patients et le quotidien des soignants.
  • 8,2 milliards d’euros par an pour revaloriser les métiers des établissements de santé et des EHPAD, et reconnaître l’engagement des soignants au service de la santé des Français.
  • 15 000 recrutements à l’hôpital public.
  • Accélérer la sortie du “tout T2A” (tarification à l’acte) et privilégier la qualité des soins.
  • Financer l’ouverture ou la réouverture de 4000 lits « à la demande ».
  • Mettre fin au mercenariat de l’intérim médical à l’hôpital public.
  • Redonner toute sa place au service hospitalier au sein des établissements de santé.
  • Former plus de soignants dans les filières paramédicales pour mieux prendre en charge les patients.
  • Faciliter l’accès aux soins non-programmés et à l’exercice coordonné.
  • Développer fortement la télésanté en s’appuyant sur les acquis de la crise pour mieux soigner les Français.
  • Donner aux territoires les principaux leviers de l’investissement en santé dans l’intérêt de leurs habitants.
  • Combattre les inégalités de santé.
Aller au contenu principal