Un diagnostic

Le système hospitalier a encore le réflexe de placer le patient comme un objet de soins prodigués par des professionnels. Le patient ou l’usager est souvent réduit à un rôle passif dans la construction de son parcours de soin et n’a qu’une visibilité extrêmement faible sur l’utilisation de ses données de santé.